vendredi 7 avril 2017

La liberté d'aimer

Auteur : Isabelle Jonckheere
Autoédition
Format numérique


Résumé : 

 

Clara est une jeune femme romantique qui pense avoir trouvé le prince charmant en rencontrant François. Mais progressivement, elle comprend que, derrière la vie de château que lui offre cet homme, se cache une prison dorée dont lui seul veut posséder les clés.
Peu à peu coupée du monde et de ses amis, Clara se réfugie sur Internet. Au cours d’une discussion sur un forum, elle sympathise avec Luca, un sportif professionnel malheureux comme elle dans son couple. D’abord virtuelle, leur relation devient charnelle puis passionnelle. Clara quitte alors François et suit Luca sur une compétition à laquelle il participe et durant laquelle les caméras filment leur premier baiser.
Fou de rage en voyant cette scène à la télévision, François se jure de récupérer celle qu’il considère comme « sa propriété » et de la punir, ainsi qu’il l’a déjà fait par le passé avec d’autres femmes. Dès lors, et à son insu, une course contre la mort s’engage pour Clara.




Volontairement, j'ai barré une partie du résumé, qui je trouve, en dit beaucoup trop sur l'intrigue et nous mâche une partie de l'histoire, chose que je n'aime pas du tout du tout.
Fort heureusement, dans ma grande intelligence (humilité quand tu nous tiens...) je ne l'ai pas lu, ce qui m'a permit de savourer d'avantage ce roman.
Mention spéciale à cette couverture que je trouve vraiment magnifique et qui incarne à la perfection cette histoire qui va sans doute résonner dans le cœur de beaucoup de femmes mais également d'hommes qui ont subit ou subissent encore cette situation.


Clara est une jeune femme active qui, comme beaucoup, croit au prince charmant et lorsque François arrive sur son destrier (une voiture de luxe forcément...) et la couvre de cadeaux, elle pense l'avoir trouvé bien qu'on la sente peu emballée par cet homme qui va s'avérer avoir une personnalité toute autre lorsqu'il est seul avec elle...
On se trouve face à un pervers narcissique, pour celles ou ceux qui ne connaissent pas c'est une personne qui se valorise en rabaissant l'autre systématiquement et qui jouit de la dévalorisation de celle-ci... Bien entendu je résume car c'est beaucoup plus complexe que cela...



Ainsi, Clara tombe entre ses griffes et petit à petit, elle s'isole du reste du monde : elle quitte son travail et n'a plus que sa meilleure amie dans son entourage direct, une amie que forcément François déteste. 
Le problème de Clara qui est celui de beaucoup de femmes, est qu'elle n'a plus de travail et donc pas de possibilité de fuite.  
Elle est pieds et points liés à cet homme qui régente sa vie mais qui cache également bien d'autres secrets, plus sombres...

Tout bascule le jour où elle va tomber amoureuse d'un autre, elle va devoir alors trouver le moyen d'échapper à la colère de François qui, elle le sait, est capable du pire... 

J'ai bien aimé cette histoire qui est vraiment très réaliste dans sa description du pervers narcissique et de la situation que subit Clara. 
Les émotions ne sont pas exacerbées, l'auteure n'en rajoute pas, elle reste sur le fil de la réalité rendant cette histoire vraiment crédible aux yeux du lecteur.
Clara, comme toute victime de ce genre d'homme déclenche des émotions contradictoires dans le cœur du lecteur : de la peine pour ce qu'elle endure mais aussi de l'exaspération pour son inaction vis à vis de la situation qu'elle subit. 
C'est ce que j'ai trouvé le plus réaliste car c'est effectivement le genre de questionnements que toute personne extérieure à ce genre de situation est susceptible de se poser car, tout simplement, on ne comprend pas. 
Tout nous paraît simple mais pour les victimes, rien ne l'est.



Suite à sa rencontre avec un autre homme dont elle va tomber folle amoureuse, les évènements deviennent un peu moins réalistes, on part dans le romanesque, un peu de rêve, beaucoup d'espoir, de la légèreté, ce qui n'est pas désagréable. 
On est dans une bulle d'oxygène qu'on savoure car on le sait... elle ne va pas tarder à éclater...

Sur la fin du roman, l'enchaînement des évènements m'a paru un peu simple voir téléphoné, on anticipe à peu près tout et on sait déjà comment cela va finir. C'est ce que je trouve le plus dommage dans ce livre : un manque de surprise, on sait exactement ce qu'il va se passer dans cette dernière partie.




En bref, une lecture agréable malgré quelques facilités dans la narration









2 commentaires:

  1. Je ne pense pas que ça soit une histoire qui me plaise mais merci pour la découverte. :)

    RépondreSupprimer